Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/06/2007

Giro

Giro
Le giro s'est fini!
Cette 90e édition se termine par une 5e victoire de Petacchi.
Encore Petacchi, et oui! Il a ainsi remporté une étape sur 4 lors de ce tour!


Di Luca est le nouveau vainqueur du tour d'Italie,
et a un charmant dauphin: Schleck qui s'empare en plus de maillot blanc de meilleur jeune.
Trop contente, c'était mes deux favoris. :D

J'ai vraiment adoré ce tour que j'ai suivit avec admiration, cela vaut la peine que vous jetez un coup d'oeil à tous mes article: http://actu-et-reaction.skyrock.com . Malgré toutes les affaires de dopage, je suis fan de sport.


Classement général:
1 Danilo Di Luca Liquigas 92:59:39
2 Andy Schleck Team CSC 1:55
3 Eddy Mazzoleni Astana 2:25
4 Gilberto Simoni Saunier Duval - Prodir 3:15
5 Damiano Cunego Lampre-Fondital 3:49
6 Riccardo Ricco' Saunier Duval - Prodir 7:00
7 Evgeni Petrov Team Tinkoff 8:34
8 Marzio Bruseghin Lampre-Fondital 10:14
9 Franco Pellizotti Liquigas 10:44
10 David Arroyo Duran Caisse d'Epargne 11:58


Classement par point
1 Alessandro Petacchi Team Milram 160
2 Danilo Di Luca Liquigas 130
3 Paolo Bettini Quick Step - Innergetic 104
4 Leonardo Piepoli Saunier Duval - Prodir 93
5 Gilberto Simoni Saunier Duval - Prodir 92
6 Stefano Garzelli Acqua Sapone 91
7 Ariel Maximilian Richeze Ceramica 87
8 Andy Schleck Team CSC 85
9 Riccardo Ricco' Saunier Duval - Prodir 76
10 Damiano Cunego Lampre-Fondital 76


Classement du meilleur grimpeur:
1 Leonardo Piepoli Saunier Duval - Prodir 79
2 Fortunato Baliani Ceramica 46
3 Danilo Di Luca Liquigas 45
4 Gilberto Simoni Saunier Duval - Prodir 41
5 Riccardo Ricco' Saunier Duval - Prodir 36
6 Yoann Le Boulanger Bouygues Telecom 24
7 Luis Filipe Laverde Jimenez Ceramica 23
8 Andy Schleck Team CSC 20
9 Damiano Cunego Lampre-Fondital 17
10 Marzio Bruseghin Lampre-Fondital 15

tour de Belgique

J'ai mis tantot un article sur la première étape du tour de belgique avec la victoire de wouter weylandt, maintenant je vois le résumé de la derniere étape et victoire de tom boonen. Si vous voulez en savoir plus sur ce tour que j'ai eu l'occasion de voir passer près de chez moi, passez sur mon sky: http://actu-et-reaction.skyrock.com

 

Tour de Belgique
Dernière étape,
et elle passait tout près de chez moi.
A 12:10, j'ai apperçu Wouter dans le peloton


Chez Quick Step, on avait convenu que Tom remporte l'étape
car c'était la dernière fois qu'il courait en Belgique en dehors du championnat de belgique avant le tour de france.
Il était aussi convenu que Wouter devait etre lui aussi amené au sprint pour etre dans le top 3.
En effet, Wouter avait 10 pts de retard au classement du maillot jaune.
Le maillot jaune est le maillot de meilleur sprinteur à l'arrivée.
Le rouge est aussi le maillot de meilleur sprinteur mais au sprint intermédiaire.
Donc il manquait 10 pts à Wouter pour avoir le maillot jaune, cela appliquait qu'il devait franchir la ligne d'arrivée dans les 3 premiers et que Greg Van Avermaet ne se batte pas pour la victoire.


La Quick Step s'est bien préparé au sprint à 2 km de l'arrivée. Le train bleu mis en marche la victoire ne pouvait échapper à Tom, meme si son visage était marqué par la souffrance à cause de son orteil cassé. A l'arrière de ce train Tom et Wouter. Mais Wouter a craqué dans les 150 derniers metres, il fini quand meme à la 9e place. Cela est trop peu pour remporter le maillot jaune surtout que Greg Van Avermaet finit 5e.

Au général, le russe Vladimir Gusev s'impose devant le gagnant de l'année dernière Maarten Tjallingii et le champion du clm belge Leif Hoste. Sébastien Rosseler échoue à la 4e place.

Vliegen

Kristof Vliegen
Notre compatriote, Kristof Vliegen, seul belge coté masculin après l'élimination des deux frères Rochus, a réalisé une super prestation au second tour du tournois parisien. Il a éliminé le chouchou français, Richard Gasquet! :D J'en suis très contente et très fière.
Aujourd'hui est un très bon jour! Wouter, Vliegen... :D




Article presse:

Vliegen sur un nuage
Kristof Vliegen a joué le match parfait pour éliminer le Français Gasquet et accéder au troisième tour à Roland Garros.

Opposé à Richard Gasquet, Kristof Vliegen est d'emblée apparu en jambes. Notre compatriote prenait en premier l'avantage mais le Français, 13ème mondial, répliquait. Vliegen devait même s'accrocher en fin de match. Il sauvait de nombreuses balles de set avant de décrocher le droit de disputer un jeu décisif. Au cours de celui-ci, Vliegen, mené 3-1, renversait la vapeur pour émerger 7 points à 4 !

Non content d'avoir tenu tête à Richard Gasquet au cours d'une première manche exigeante, Kristof enchaînait et confirmait dans le second set. Le Français multipliait à l'inverse les fautes directes face à un adversaire dont le jeu n'accusait par contre aucun déchet pratiquemment. Sans complexe, Vliegen dominait son sujet et s'adjugeait la manche 6 jeux à 3.

Au bord du K.O., nerveusement notamment, Gasquet rendait les armes dans le troisième set. Vliegen enfonçait le clou et réalisait trois nouveaux breaks pour s'imposer en trois manches, excusez du peu: 7-6, 6-3 et 6-1. Qualifié pour le troisième tour sans avoir encore perdu un set, Vliegen affrontera soit Canas soit Bolelli.

=> de sport.be


Gasquet: "Je suis sous le choc"

Terrible claque pour Richard Gasquet. Alors qu'il attendait beaucoup de l'édition 2007 de Roland-Garos, le numéro 1 français a chuté dès le deuxième tour. Pourtant convaincant la veille face à Nicolas Mahut, le numéro 13 mondial a croulé sous le poids de la pression, en s'inclinant en trois sets face au Belge Kristof Vligen (7-6, 6-3, 6-1). Comme l'an passé, le protégé d'Eric Deblicker, incapable de se révolter, quitte le tournoi prématurément. Tête basse, Gasquet n'a toujours pas trouvé la solution sur la terre battue parisienne.

Après avoir perdu le premier set au tie-break, Gasquet s'est crispé.Une nouvelle fois, l'attente du public et des médias aura été trop forte à supporter pour Richard Gasquet. Le numéro 1 français se disait pourtant dans de bonnes dispositions pour aborder le tournoi le plus important de l'année. Tête de série numéro 11 après avoir notamment atteint la finale à Estoril, il affichait une certaine confiance au regard de son statut: "Ma situation n'a rien à voir avec Roland 2006. Je n'avais pas gagné beaucoup de matches parce que j'étais redescendu au classement. Là, je suis 13e, je suis tête de série, c'est totalement différent", affirmait-il après sa nette victoire sur Nicolas Mahut, en rêvant haut et fort de la deuxième semaine.

Une confiance d'autant plus marquée que ses trois ampoules situées dans le creux de la main droite, et qui avaient quelque peu perturbé sa préparation, ne le faisaient plus souffrir. Seulement, voilà, le poids du court Philippe-Chatrier a fini par peser très lourd sur ses épaules. D'autant que face à Vliegen, le Biterrois n'était pas dans le plus beau des rôles: "C'est un deuxième tour dangereux. Contre Vliegen, je suis peut-être favori et ce sont les matches les plus durs à jouer", avait-il prévenu. Des craintes qui se sont rapidement vérifiées contre un adversaire qui l'avait déjà battu l'an passé, à Hambourg. Le palmarès du Belge n'était pourtant pas à même de faire trembler le joueur tricolore: 74e au classement technique, Vliegen n'a encore aucun titre à son palmarès et sa meilleure performance à Roland-Garros n'était jusque-là qu'un deuxième tour.

Mais l'émotivité de Gasquet a pris le pas sur son ambition: "Je suis sous le choc", lance-t-il d'emblée en conférence de presse. "Je me suis liquéfié après avoir perdu le premier set. Ça m'a déstabilisé... Je voyais bien que tout le monde attendait trop de moi. Et moi, je voulais trop bien faire. Je n'ai pas réussi à me relâcher. Je me suis senti vraiment très mal. J'étais crispé comme pas possible ! Cela ne pouvait pas être pire... C'était nul ! Je n'arrivais pas à faire une accélération. J'étais complètement paniqué."

A mesure que Vliegen décochait ses grandes accélérations, Richard Gasquet plongeait: "J'ai trop attendu du match et ça m'a tué. J'attendais de faire plaisir à tout le monde, et moi je n'ai même pas réussi à me faire plaisir. J'ai pris le mur. C'est cauchemardesque et ce match a été assez grotesque. Il faudra vite l'oublier... Tout était trop grand pour moi aujourd'hui. J'ai été régulier dans la nullité. C'est vrai aussi que je suis émotif. D'autres joueurs sont des rocs et je pense que ça joue pour résister à la pression. Je serai plus tranquille quand j'aurai gagné un gros tournoi."

Même s'il ne remet pas en cause son entourage, Richard Gasquet, sonné après cet échec, n'a qu'une envie ces prochains jours: faire le vide et prendre du recul: "Je ne me suis jamais senti aussi seul qu'aujourd'hui sur un court. Là, je vais rentrer chez moi et je ne vais pas voir grand monde. Il vaut mieux rester seul..." Ensuite, il sera temps pour le Français de sortir la tête de l'eau.


=> sports.fr

20:21 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tennis, RG, Vliegen

RG

RG
Et oui, c'est reparti pour un nouveau grand chelem.
Qui va s'imposer cette année sur la terre battue de Roland Garros????
Qui sont vos favoris?
J'ai tjs suivit ce grand chelem à fond
pourtant cette année, je regarde plus vite le cyclisme à la tv


KISS. BON RG.

20:20 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tennis, RG, grand chelem

Wouter Weylandt

Wouter Weylandt
Weylandt au sprint à Ostende

Wouter Weylandt a remporté la première étape du Tour de Belgique à Ostende. Le jeune coureur de la Quick Step s'est imposé au sprint avec autorité et s'empare du maillot de leader.
Le vent joue traditionnellement un rôle important lors de l'étape inaugurale du Tour de Belgique à Ostende. Ce fut encore le cas cette année. Dès le départ, le train soutenu provoquait l'explosion en trois parties d'un peloton fort de 135 coureurs.

Le groupe de tête, composé d'une septantaine d'hommes, poursuivait à un train d'enfer. Derrière, on assistait à un regroupement du second et du troisième groupe, contraint à une improbable course poursuite. Bénéficaint d'un vent favorable, la moyenne des hommes de tête était de l'ordre de 47,9 km/h.




Weylandt: 'Ce n'était pas le but'

Wouter Weylandt a ponctué son sprint de main de maître à Ostende. "Mais en fin de compte, je ne devais théoriquement pas sprinter. Nous avions prévu de jouer la carte Steegmans", a concédé le premier leader de l'épreuve.
"Mais Steegmans a confié en pleine finale qu'il n'était pas en mesure de sprinter. C'est ce qui m'a permis de tenter ma chance. J'ai mis la puissance maximale et j'ai pu tenir jusqu'à la ligne d'arrivée", a indiqué Weylandt peu après l'arrivée sur Sporza TV.

"Le Tour de Belgique ne pouvait pas mieux débuter pour nous. Lors d'une prochaine étape, nous pourrons certainement rejouer la carte Steegmans. De plus, Rosseler est capable de décrocher le classement final", a conclu le jeune coureur de la Quick Step

La situation de course ne changeait pas dans la finale. Entre-temps, Rosseler faisait le plein lors des deux premiers sprints Nissan.

A 22 km de la ligne, Sentjens tentait de fausser compagnie à ses compagnons d'échappée, mais Boonen himself se chargeait de le faire rentrer dans le rang. 2 km plus loin, Eichler et D'Hollander tentaient également leur chance pour une courte escapade de 8 km. La Quick Step-Innergetic aidée par la formation Skil-Shimano enfonçaient la pédale des gaz en pleine finale, si bien qu'un groupe réduit d'une trentaine d'hommes se présentait groupé en vue de l'emballage final.

Wouter Weylandt s'imposait finalement avec aisance. Le jeune coureur de la Quick Step, premier leader de l'épreuve, devançait sur la ligne Hunt et Van Avermaet.

Jeudi, les coureurs partiront d'Ostende pour rejoindre Buggenhout via le plat pays. Trois côtes Skil agrémenteront la traversée: le Berendries, le Muur de Grammont et le Bosberg.

tour de belgique

Tour de Belgique => victoire de Wouter
Troppppppp connntteeeennnnttttt!
Wouter Weylandt a remporté cette première étape du tour de Belgique à Ostende.
Tom laissant la victoire d'étape à ses coéquipiers,
je vois un Quick Step se battre pour la victoire
je me dis "serait ce possible que ce soit wouter" et puis lorsqu'il releva la tete se fut une explosion de joie.
Victoire d'étape pour Wouter.
Trop contente.

Si vous aussi vous adorez ce coureur,
venez sur notre forum francophone
http://wouter-weylandt.xooit.fr/index.php

25/05/2007

Giro

Aujourd'hui contre la montre individuel à la montagne, les coureurs ont parcouru 13 km à une moyenne de 25 Km/h, donc une demi heure pour parcourir ce circuirt.

Voici le classement:
1 M. Bruseghin 00:28'55"
2 L. Piepoli 00:28'56"
3 D. Di Luca 00:29'03"
4 D. Zabriskie 00:29'14"
5 F. Pellizotti 00:29'17"
6 S. Garzelli 00:29'24"
7 E. Petrov 00:29'26"
8 E. Mazzoleni 00:29'28"
9 D. Cunego 00:29'33"
10 A. Schleck 00:29'35"

Classement général:
1 Danilo DI LUCA ITA LIQ 57h11'28'' Il est tt beau avec son maillot rose
2 Marzio BRUSEGHIN ITA LAM à 55'' => Bon chrono today
3 Andy SCHLECK LUX CSC à 1'57'' Va y Andy!!!!!! Super résultat!
4 Damiano CUNEGO ITA LAM à 2'40'' Attention à Cunego, il revient au avant poste au général!
5 Francisco VILA ERRONDONEA ESP LAM à 2'44''
6 David ARROYO DURAN ESP CEI à 2'51''
7 Evgeni PETROV RUS TCS à 3'11''
8 Gilberto SIMONI ITA SDV à 3'32''
9 Emanuele SELLA ITA PAN à 3'52''
10 Eddy MAZZOLENI ITA AST à 3'53''
11 Franco PELLIZOTTI ITA LIQ à 4'17''
12 Stefano GARZELLI ITA ASA à 6'24''
13 Riccardo RICCO ITA SDV à 6'54''
14 Andrea NOE ITA LIQ à 8'20''
15 Paolo SAVOLDELLI ITA AST à 9'29'' On s'attend à mieux de la part de Paolo.
16 Domenico POZZOVIVO ITA PAN à 10'23''
17 Serguei YAKOVLEV KAZ AST à 10'53''
18 Marco PINOTTI ITA TMO à 12'07''
19 Mario AERTS BEL PRL à 12'42'' Super!!!! Un belge ds le top 20
20 Ivan Ramiro PARRA PINTO COL COF à 13'43''

Giro

Giro

Premiere grande étape de montagne.
Dés que j'ai allumé ma tv ajd qui vois je dans les poursuivants de Leboulanger:
Di Luca et Schleck alors que je devais étudier mon oral de neerlandais que je passe demain
je suis rester scotcher à la tv. Avec eux Simoni, Mazzoline et Cunego. Contente marie???
meme si je trouvais que des 5, c'était celui qui avait le moins les jambes pour s'imposer ajd:
à vrai dire, il a joué à l'elastique durant les 35 derniers kilomètres.
A deux kilomètres du mont de 1ere catégorie, Di Luca se met à l'arrière du groupe pour remettre des manches et ses lunettes puis accéléra d'un coup laissant les autres suppris derrière. Di Luca prend le max des points pour le classement du meilleur grimpeur consolidant son avance. Rattraper dans la descende où il fut prudent,
il finira par s'imposer devant Simoni et Schleck.
A noter l'étrange arrivée à Briançon, traversant dans le dernier kilomètre un fort et terminant sur une petite ruelle pavé. Pourquoi pas.


Ps: McEwen avait déclaré forfait au matin, et est directement parti pour la Belgique où il va passer quelques jours de repos avant p-e le tour de Belgique.

Giro

Alala quel étape aujourd'hui!!!!!
Premièrement, Rebellin a abandonné.
Deuxiemement, près 40 km de course le français Mickael Buffaz de Cofidis a quitté le peloton à l'issu du sprint intermédiaire. Surpris par l'avance prise par une simple accélération, il décida de confronter seul les 140km restant. Et pourtant le jeune coureur français était super décontracté se limitant à rouler à du 30km/h comme le peloton, en riant avec la caméra... Quand il se mit à rouler son avance fut de 10min toujours avec le sourir au lèvre sans avoir l'air de forcé. Mais quand les coéquipiers des sprinteurs ont augmenté le rythme du peloton, son avance a fondu comme neige au soleil. Le coureur de cofidis s'est fait reprendre à 10 km de l'arrivée.
Outre cette belle échappée, la course fut marqué par l'arrivée.
Le peloton réunit, la victoire allait se disputer au sprint. Emmené par trois coéquipiers, Alessandro Petacchi et son maillot fuchsia profitait de la fusée Milram pour se positionner en première ligne du peloton. Derrière, Robbie McEwen et Danilo Napolitano jouait des coudes pour prendre la roue de l'Italien. Sur une chaussée rendue humide par la pluie, c'est Robbie McEwen qui partait le premier. Et pour quelques centimètres sur la ligne, Alessandro Petacchi enlevait sa troisième victoire d'étape depuis le départ donné de Sardaigne voilà dix jours. Mais ce sprint massif fut surtout marqué par une spectaculaure chut: une trentaine de coureur ont été emmené dans une glissade sur la ligne d'arrivé; c'était assez impressionnant. Certains glissant sur le dos sur une distance d'une dizaine de mettre. On retrouve à terre des coureurs comme Bettini, Noe... Cet accident n'a pas fait trop de dégat tous les coureurs partiront certainement demain pour la premiere grande étape de montagne.
A noter que Di Luca a été intelligent et ne sait pas battu pour le sprint et donc a eu le temps de freiner et descendre de son vélo pour passer la ligne d'arrivé sans risquer de se blesser.

Giro

 

http://actu-et-reaction.skyrock.com

Giro

La troisième étape de ce giro.
Après une chute à 70 km de l'arrivée impliquant tout le peloton et mettant à terre Gasparotto, Bettini....
L'arrivée se déroulait au dessus d'un col.
Et qui s'est qui à gagner?????
Di Luca bien sure
donc ses coéquipiers ont très bien amené à la victoire. :)
Danilo fait d'une pierre deux coups avec la victoire et le beau maillot rose tant convoité.
Alors pensez vous qu'il va garder ce maillot jusqu'à Milan?
Ou bien Cunego ou Savoldelli.... vont le recupérer????
Moi je reste sur Di Luca, la Liquigas s'est super bien préparer pour ce tour
courant avec ce meme groupe de 9 coureurs lors de classique que Liège-Bastogne-Liège...

Giro

4e étape:
Victoire au sprint de Foster devant Hushov, Petacchi, Napolitano et Mc Ewen.
Le maillot rose reste toujours sur les épaules de Di Luca qui prend aussi le maillot de meilleur grimpeur. Petacchi reprend quand à lui le maillot cyclamen à McEwen.
A noter également qu'Andy Schleck est 2e meilleur jeune, 5e au général, 5e meilleur grimpeur actuellement. Pas mal pour le seul luxembourgeois en liste lors de ce tour d'italie.

 

http://actu-et-reaction.skyrock.com