Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/05/2007

lettre de nicolat hulot

Grâce à la mobilisation et la détermination des signataires, le Pacte écologique porte aujourd'hui ses premiers fruits.

Si notre vigilance doit rester grande, nous pouvons dès à présent nous réjouir de deux avancées notables, aboutissement de notre démarche collective :

La création d'un ministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables. Un tel ministère, érigé au rang de ministre d'Etat, numéro 2 du gouvernement, et aux compétences très élargies, constitue un incontestable pas en avant dans la prise en compte de la priorité écologique. Certes, il ne correspond pas exactement au rôle et aux attributions que nous avions avancés dans le Pacte avec notre proposition de vice-Premier ministre chargé du développement durable. Les domaines de responsabilité de ce nouveau ministère - qui vont de la protection des ressources naturelles à l'urbanisme en passant par les transports et l'énergie - devraient nous offrir de nouvelles opportunités d'action.
Le Grenelle de l'environnement. La rencontre qui s'est tenue lundi 21 mai à l'Elysée entre les ONG environnementales, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé a permis de dégager un large accord sur les objectifs du futur Grenelle de l'environnement, à savoir une négociation sans tabous sur des mesures concrètes. Nous avons participé à un moment clé qui a permis de définir trois axes pour les réunions à venir - protection de la biodiversité, changement climatique et santé/environnement - qui se déclineront en une dizaine de grands chantiers. Le plus dur reste néanmoins à faire : parvenir à un accord sur un ensemble de mesures significatives, tant avec le gouvernement qu'avec les partenaires sociaux.
Cette opportunité historique ne se serait pas ouverte sans la mobilisation de tous les signataires du Pacte écologique. L'issue des négociations dépendra encore de la pression que nous saurons exercer avec tous les signataires d'ici le Grenelle.

La signature du Pacte écologique par le plus grand nombre est la meilleure garantie de voir les enjeux écologiques maintenus au premier rang par le gouvernement.
Le cap sur le million de signataires reste notre objectif !

Je compte sur vous,

Nicolas Hulot

Les commentaires sont fermés.